Un Champion de France de plus pour Nice Judo

Le palmarès de Nice Judo s’allonge encore et encore avec ce week-end un Champion de France junior de plus dans l’escarcelle du club. De retour de Paris, Michel Carrière commente: « Emre Sanal méritait le titre, il a littéralement survolé la compétition et n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Aucun combat n’est allé au bout du temps imparti. Le club est très fier de lui. »

Un champion de France de plus, mais aussi une médaille de bronze dans la catégorie des -66, remportée par le très prometteur Sacha Flament, double champion de France cadet l’an dernier, junior 1 en national (toujours cadet en international), et qui vient juste de changer de catégorie de poids. La performance n’en est que plus admirable dans de telles conditions. « Sacha aurait probablement été champion de France en -60 mais le risque en valait la chandelle. Il faut qu’il s’habitue le plus vite possible à sa nouvelle catégorie de poids dans l’objectif de la European Cup Cadets de Teplice en Tchéquie prochainement. En tous cas, il a confirmé que la valeur n’attend pas le nombre des années en remportant une belle médaille de bronze pour sa première participation ». Sacha a ainsi pratiquement assuré sa sélection pour le championnat du monde cadets.

Pour en revenir à Emre Sanal, chez les +100 kgs, alors qu’il figure parmi les plus légers de sa catégorie, il a offert, pour la plus grande joie du public présent, un véritable festival de techniques spectaculaires et variées se soldant à terme par des ippons, et ce, sans jamais aller au bout du temps imparti à chaque combat. Il s’impose en finale face à Messie Katanga du FLAM 91 sur étranglement. Il confirme, sans contestation possible, son statut de numéro 1 français.

Si le week-end a été riche en satisfactions pour certains athlètes, il le fut moins, malheureusement, pour d’autres. Déception en effet pour Vincent Patricot (-55) et Antonin Blandin (-66) qui terminent tous deux au pied du podium, malgré un très beau parcours. Vincent perd en quart de finale contre le champion de France en titre, Vincent Manquest, puis en place de troisième contre le sociétaire de Sainte-Geneviève Sports, Thibault Batisse. Quant à Antonin, c’est contre le vice-champion de France qu’il s’incline, lui aussi en quart de finale, puis face à Nicolas Vella de l’AJA Paris XX. Déception également pour Pape N’Diaye en -81 que l’on attendait sur le podium et qui termine 7ème du classement.

Prochaine échéance pour tous ces garçons : la très relevée European Cup individuel au mois de mai prochain à Lyon.