Nice Judo très représenté au prochain France 1ère div

L’ultime étape à franchir avant le championnat de France 1ère division en novembre prochain se déroulait ce week-end à Mèze près de Montpellier. Les demi-finales devaient en effet sélectionner les judokas qualifiés pour le championnat national de 1ère division. Nice Judo a fait le plein de qualifications, conformément à ses attentes.

Franck Vernez en -66, après avoir battu le sociétaire du Stade Olympique Givors, Julien Haroud, perd en 1/8ème de finale contre Vincent Cusumano de la Motte Servolex. Il entame les repêchages par le 2ème tour en prenant le tombeur de Joan Cabot, Fabien Fornell du Central Béziers et en le battant par deux waza-ari. Idem au 3ème tour des repêchages contre Cédric Joly, vainqueur de Nicolas Giret. Il gagne en place de troisième sur Florent Nouet de l’OJM et obtient ainsi sa qualification pour le Championnat de France 1ère division.

En -73, Sammy Tamellin fait un parcours parfait jusqu’en demi-finale qu’il perd, bêtement. Il rejoint directement la petite finale où il s’impose contre Guillaume Boy de Cannes Judo par deux waza-ari.

Pape Doudou N’Diaye en -81, récent champion de France par équipes juniors avec l’équipe de Nice Judo, vient à bout successivement de Joris Croce du JC Boumians, de Matthieu Adam du JC Haut Buge, et enfin de Jonathan Faure du Stade Laurentin mais il s’incline en 1/4 de finale contre la vainqueur de la catégorie, Laurent Heindrick. Il s’impose en place de troisième contre son partenaire de club Matthieu Pettiti par ippon. Matthieu avait quant à lui vaillamment remonté les repêchages après avoir perdu en quart.

Pour Renaud Carrière en -100, après une belle série de victoires par ippon, il s’impose en finale par waza-ari et deux yukos contre Kamel Bensaid de l’AS Mistral Draguignan. Il n’a jamais été inquiété.

Résultats :

  • Franck VERNEZ en -66 : 3ème
  • Sammy TAMELLIN en -73 : 3ème
  • Pape Doudou N’DIAYE en -81 : 3ème
  • Matthieu PETTITI en -81 : 5ème
  • Renaud CARRIÈRE en -100 : 1er

Sont qualifiés d’office :

  • Sacha Flament en -66 (médaillé de bronze au dernier championnat de France junior individuel)
  • Emre Sanal en +100 (Champion de France junior en titre)

A noter l’extrême jeunesse du groupe, en moyenne d’âge, puisque Sacha Flament n’a par exemple que 17 ans, Pape Doudou N’Diaye et Emre Sanal ne sont encore que juniors, et l’aîné étant Renaud Carrière, 24 ans !

Rendez-vous donc en novembre prochain pour ces sept qualifiés au Championnat de France 1ère division à Marseille.