27/06/2016

Le Judo

judoka

LE JUDO DÉVELOPPE LA SOUPLESSE ET LA VIVACITÉ

Le nom de ce sport, inventé par le Japonais Jigoro Kano, est une association des substantifs japonais “ju”, qui signifie la souplesse, et “do” la voie. Cette étymologie montre à quel point souplesse et vivacité sont deux points essentiels du judo. Ils permettent d’acquérir une mobilité déterminante pour éviter les prises de l’adversaire sur le tatami. La souplesse au judo se définit comme l’action d’accompagner le mouvement de l’adversaire pour le retourner contre lui.

LE JUDO AMÉLIORE LE SENS DE L’ÉQUILIBRE

Au judo, la chute devient banale à force d’entraînement. Si elle peut déstabiliser au début, on comprend vite que c’est une partie intégrante d’un sport qui fait travailler tout l’équilibre du corps. Savoir rester debout, plier mais ne pas rompre, trouver les points faibles de l’adversaire… Autant d’éléments qui s’apprennent peu à peu pour mieux percevoir son corps dans l’espace.

LE JUDO RENFORCE LA MASSE MUSCULAIRE

Même si le judo pose pour principe d’utiliser les mouvements et la force de l’adversaire afin de remporter le combat, le pratiquant se muscle au fil des séances. Les bras, les jambes et le tronc se renforcent pour accomplir des gestes plus précis et des prises plus efficaces. Peu à peu, le pratiquant gagne en vitesse et en puissance.

LE JUDO SOLLICITE L’APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE

Les combats au judo sont de courte durée mais très intenses (4 minutes pour les femmes, 5 pour les hommes). Il faut savoir concentrer toute son énergie sur une court laps de temps. Le judo permet de “muscler” son cœur et ainsi d’améliorer sa circulation sanguine. Le taux de “mauvais” cholestérol (LDL) baisse tandis que celui du “bon” cholestérol (HDL) augmente (le bon cholestérol est envoyé au foie pour être éliminé).

LE JUDO DONNE CONFIANCE EN SOI

Parfait pour les enfants timides ou introvertis, le judo est un bon moyen de s’exprimer physiquement dans un environnement encadré. Cette activité rassure parce qu’elle montre qu’il est possible de gagner sans être le plus fort : le secret étant de s’appuyer sur les faiblesses de l’adversaire.

LE JUDO EXIGE LA MAÎTRISE DE SOI

La gestion de l’effort et la lucidité sont deux constantes du judo. Il faut savoir se contrôler et canaliser son énergie pour tirer le meilleur de soi. La concentration du judoka doit être maximale pour espérer déstabiliser l’adversaire et gagner le combat. Cette maîtrise de soi sert aussi au quotidien. Les enfants à tendance « hyperactive » qui pratiquent le judo deviennent par exemple plus calmes dans la vie de tous les jours.

LE JUDO ENSEIGNE LE RESPECT

C’est l’une des valeurs-phares de ce sport. Le respect y est placé en vertu cardinale par les règles, envers l’adversaire et l’arbitre. Quand il est pratiqué avec sérieux, le judo devient une philosophie de vie où toute une partie du travail consiste en l’apprentissage d’un code moral inspiré de l’œuvre de l’intellectuel japonais Nitobe Inazo (1862-1933) :
· La politesse, c’est le respect d’autrui
· Le courage, c’est faire ce qui est juste
· La sincérité, c’est s’exprimer sans déguiser sa pensée
· L’honneur, c’est être fidèle à la parole donnée
· La modestie, c’est parler de soi-même sans orgueil
· Le respect, sans respect aucune confiance ne peut naître
· Le contrôle de soi, c’est savoir taire lorsque monte sa colère
· L’amitié, c’est le plus pur et le plus fort des sentiments humains

Extrait de l’Equipe Iliosport Judo : http://www.ilosport.fr/judo/sante/bienfaits/